une console à la mesure de l'instrument.

l'orgue dispose d'une composition typique de la période symphonique. Il dispose d'un 32 pieds (il y en a 5 dans le Calvados). et sonne fort bien. Le gros défaut, outre le placement de l'instrument, est sa transmission. La deuxième Barker du Récit fut supprimée lors d'une restauration par souci "d'authenticité" mais il est clair que cela a fait plaisir à l'historien, mais pas à l'organiste. Mais le plus dur à mon avis réside dans le toucher de pédale... je me souviendrai toujours d'un concert à la cathédrale où Marianne Lévy-Noisette de Crauzat craignait de ne pouvoir "enfoncer" une note très importante dans une pièce de son programme!!!

Envoyé par : david cassan
Permalien

Commentaires sur une console à la mesure de l'instrument.

Nouveau commentaire

Cathédrale de Lisieux : 5 photos

DiaporamaDiaporama